fbpx Aller au contenu principal

Label Suisse LGBT 15.3.21

De plus en plus d’entreprises l’ont obtenu

En janvier, sept entreprises ont pu recevoir le label suisse LGBT. En raison des restrictions actuellement en vigueur, la cérémonie officielle de remise du Prix n’aura pas lieu avant la Pride de Zürich en juin.

A l’écart du bruit médiatique, sept nouvelles entreprises ont obtenu le Label Suisse LGBT au début de l’année. Ces entreprises sont :

  • BDO AG
  • ABB
  • MSD Merck Sharp & Dohme AG
  • Novartis AG
  • Ville de Kloten
  • UBS AG
  • Hôpital Universitaire de Zürich

Afin de célébrer comme il se doit l’attribution du label, l’équipe du projet a décidé de reporter la cérémonie à plus tard. Moreno della Picca explique : « Nous espérons que des événements plus importants avec plus qu’une poignée de personnes seront à nouveau autorisés d’ici à l’été ». Ces nouvelles entreprises recevront donc le Label Suisse LGBT le 16 juin, dans le cadre de la semaine de la Pride de Zürich. Et ce n’est pas tout : d’ici cet été, Moreno s’attend à ce qu’un total de 15 entreprises de Suisse alémanique supplémentaires reçoivent le label pendant la Pride.

Mais il s’est passé bien plus de choses en arrière-plan : le questionnaire pour l’obtention du label a été complètement révisé et maintenant aussi adapté aux particularités des petites entreprises. « Les premières réactions ont été positives tout au long du processus », explique Moreno. Il espère maintenant un afflux de candidatures afin que le label puisse être distribué le plus largement possible dans l’ensemble de l’économie suisse. Il existe désormais quatre questionnaires différents : pour les grandes, moyennes et petites entreprises, ainsi que pour les établissements d’enseignement. En outre, le site web du label – www.lgbti-label.ch – a été récemment révisé et rendu plus convivial.

L’équipe doit relever un autre défi à partir de cette année : les organisations qui ont déjà reçu le label il y a trois ans doivent maintenant passer par le processus de ré-évaluation. Selon Moreno, « c’est un moment important pour le projet ». Les entreprises ont-elles développé leurs stratégies respectives d’inclusion ? Qu’est-ce qui pourrait encore être amélioré ?

Dans l’ensemble, Moreno est fier de ce label et fier qu’il ait été si bien accueilli par les employeurs. « Toute personne qui souhaite contribuer au développement du label et continuer à poursuivre son succès est la bienvenue », conclut Moreno.

Texte: Michel Bossart
Traduction: Fred Bourdier

abonnement à la newsletter