fbpx Aller au contenu principal

Retraites régionales 6.11.20

Se préparer pour les 25 ans de Network

La retraite nationale prévue pour 2021 doit être préparée dans le cadre d’un processus participatif régional. Markus Berger, membre du groupe de travail, explique les possibilités dont dispose désormais chaque membre pour exprimer son opinion sur l’avenir de Network et pour participer à l’orientation future de l’association.

Lors de l’assemblée générale virtuelle de cette année, les membres ont approuvé la proposition de dix Networkers : une retraite nationale doit avoir lieu à temps pour le 25e anniversaire de l’Association. L’objectif est de donner un nouveau sens et une direction commune. Markus Berger, du groupe de travail sur la retraite, explique : « Nous avons remarqué que beaucoup de travaux de Network se déroulent maintenant dans les régions. La cohésion nationale nous manque quelque peu. Nous voulons renforcer encore ce processus par une retraite nationale. Le groupe de travail est composé d’un membre du Comité (actuellement Daniel Seiler), de Markus lui-même (Zürich), de Kris de Waele (Bâle), d’Andy Künzler (Berne) et d’Etienne Francey (Suisse romande).

Markus est ravi : « Tout a commencé comme une discussion en petit cercle et a maintenant pris une belle dimension à l’échelle de la Suisse ». Dès le début, l’objectif était de faire en sorte que l’ensemble reste une opération ascendante. « Nous ne voulons pas que le Comité dicte aux membres quels doivent être les objectifs de Network. Nous voulons plutôt que tous les membres allument un feu intérieur pour Network et redonnent ainsi à l’association nationale sa fonction de phare pour nous tous », explique Markus.

Il était donc important que dans la première phase du projet, tous les responsables des régions et des commissions soient impliqués dans le processus. « Nous avons maintenant mis cette étape derrière nous », dit Markus. « Maintenant, la deuxième étape suit. Cela implique que les membres des différentes régions réfléchissent à la déclaration de mission, aux valeurs, à la vision, aux objectifs et aux domaines d’activité de Network ». En outre, les besoins et les préoccupations de chaque région devraient également être examinés. « Ces retraites régionales auraient dû avoir lieu vers la fin février », dit Markus, ajoutant : « En raison du Coronavirus, les régions elles-mêmes doivent trouver un format approprié pour organiser au mieux le brainstorming et l’échange d’idées. Il est toutefois important pour les candidats qu’une retraite nationale – étape 3 – puisse avoir lieu avant la fin de 2021, où les résultats et les préoccupations des régions pourront être consolidés et discutés, et où Network pourra enfin se donner une impulsion nationale (renouvelée) ».

« Comment, quand et où exactement la retraite nationale aura lieu est malheureusement encore impossible à dire à cause du Covid-19 », regrette Markus. Toutefois, il souligne combien il est important que chaque membre s’implique. « Le processus de réflexion doit être fait par et avec les membres. Ils ont la possibilité d’exprimer leur point de vue sur l’avenir et l’orientation de Network, tant au niveau régional que, plus tard, au niveau national ».

Texte: Michel Bossart
Traduction: Fred Bourdier

abonnement à la newsletter